Warning: Use of undefined constant ROBO_MAPS_PATH - assumed 'ROBO_MAPS_PATH' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/9/d159497752/htdocs/clickandbuilds/JaponaixActualits/wp-content/plugins/robo-maps/robo-maps.php on line 25

Warning: Use of undefined constant ROBO_MAPS_URL - assumed 'ROBO_MAPS_URL' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/9/d159497752/htdocs/clickandbuilds/JaponaixActualits/wp-content/plugins/robo-maps/robo-maps.php on line 26
mai 2016 – Japonaix Actualités

Archives de
Mois : mai 2016

Un superbe concert de koto au Ruban Vert

Un superbe concert de koto au Ruban Vert

 

Le jeudi 19 mai 2016, le charmant théâtre du Ruban Vert a accueilli les artistes
Naoko Asakawa, maître de koto de l’école d’Ikuta et Catherine Arquez, violoniste de talent,
pour un concert caritatif destinés aux enfants de la ville de Minasoma près de Fukushima.

DSCF5268

Pendant une heure des œuvres de grands artistes japonais ont été jouées pour le plus grand plaisir des oreilles des spectateurs. Le mariage acoustique du koto et du violon était harmonieux et magnifique. Ce fut une soirée très agréable aussi bien pour les musiciennes que pour le public !

DSCF5246

UtagawaKunisada-JoueuseDeKotoLe koto est un instrument traditionnel japonais importé de Chine à l’époque de Nara (710-794). Il était à cette époque principalement joué à la cour impériale de Chine. Mais c’est au XVIIe siècle que l’instrument prend ses lettres de noblesse au Japon avec Kengyo Yatsuhashi (1614-1685), le fondateur de la musique de koto.

imagesAprès Kengyo Yatsuhashi, le koto a été essentiellement transmis par la guilde des aveugles appelée « tôdô« . Cette guilde reconnue par le gouvernement shogunal contribuait la transmission de la musique shamisen « Jiuta », un instrument ressemblant au luth japonais. Dès le XVIIIe siècle ces deux instruments sont joués ensemble. C’est d’ailleurs dans ce contexte historique que beaucoup d’artistes de koto jouent aussi du shamisen. Depuis l’époque du grand musicien Kengyo Yatsuhashi, l’instrument est resté inchangé.

Le koto est un instrument à corde qui compte 13 cordes, traditionnellement en soie, tendues sur une longue caisse de résonance en bois de paulownia formant une légère courbe. Il existe des kotos avec plus de cordes : le jūshichigen (17 cordes), le nijūgen (21 cordes), le nijūgogen (25 cordes), le sanjūgen (30 cordes) et enfin le sanjūnigen (32 cordes). L’instrument s’accorde à l’aide de chevalets mobiles appelés « Ji« .

koto

Le charme du koto réside dans sa sonorité unique et a réussi à se faire une grande place dans la musique traditionnelle japonaise depuis des siècles surtout lorsqu’il est accompagné avec d’autres instruments à cordes et à vent. De nos jours, on entend encore le koto dans le gagaku, la musique de la cour japonaise.

Shozo-san nous raconte…Suite

Shozo-san nous raconte…Suite

Nous discutons beaucoup avec Shozo-san un retraité japonais qui apprend le français
(cf. l’article Shozo-san nous raconte…). Il a pour habitude de nous partager sa culture et n’hésite pas à nous envoyer des photos et parfois des articles de presse.

Bonjour, madame.
Il fait beau et doux à Tokyo ce matin. Il a plu un peu hier soir.
Maintenant il est huit heures du matin au Japon. Mais j’imagine il est bientôt minuit (ou une heure ?) chez vous.

日本はまもなく午前8時ですが、でもフランスは真夜中?午前
1時でしょうか。

Moi, j’aime le thé japonais et aussi le thé tunisien… Au Japon on prend souvent du thé japonais avec des gâteaux sucres. J’ai voyagé en Tunisie il y a environ 10 ans avec ma femme. À ce moment-là, nous avons pris du thé tunisien, c’était très bon.

日本茶は好きです、チュニジアのお茶も。
日本では甘いお菓子と一緒に(日本)お茶を飲みます。
10年ほど前に妻とチュニジアを旅行しましたがその時に
飲んだチュニジアのお茶もおいしかったですね。

Je vous envoie quelques photos de cerisiers. Une des photos, c’est une photo que j’ai prise dans le parc d’Uéno. Vous connaissez le parc d’Uéno ? C’est un parc très célèbre de Tokyo. Quand les étrangers voyagent à Tokyo, ils le visitent certainement.
Cette photo, elle a le nom de  « Le pin de la lune ». Vous pouvez voir un pin avec la lune, n’est-ce pas ?
Le temple derrière, c’est le temple Kiyomizu-do.

写真を送ります。
一枚は上野公園で撮ったモノです。
上野公園を知っていますか? 東京で有名な公園で
東京に来る外国人が必ず訪ねる公園です。
その写真に写っているのは「月の松」です。
1本の松に「月」が見えるでしょう。
後ろの寺は「清水堂」です。

L’autre photo, je l’ai prise près de chez moi à la digue d’Asakawa. Et elle a paru dans le journal deTokyo.

もう1枚の写真は我が家の近くの浅川の土手で
撮ったモノです。
「東京新聞」に掲載されました。

Je vous envoie d’autres photos après.

Bonne journée.
SHOZO Yamamoto
山本 彰三

Le 7 mai 2016

Aujourd’hui Shozo-san nous a partagé un article en japonais sur la digue d’Asakawa. Nous souhaitons une bonne lecture aux personnes comprenant la langue. (N’hésitez pas à cliquer sur les images pour mieux voir).

Si vous souhaitez répondre à Shozo-san n’hésitez pas à lui envoyer un message
via le formulaire ci-dessous.

 

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message

Koinobori & la fête des enfants

Koinobori & la fête des enfants

Le jeudi 5 mai était la fête des enfants Kodomo no hi. Cette journée célèbre les enfants plus particulièrement les garçons. Les filles ont aussi leur propre journée : Hina Matsuri, la fête des poupées, célébrée le 3 mars.

Kodomo no hi est une fête nationale et très populaire au Japon où les japonais accrochent des banderoles de carpes koi dans leur jardin. Ce sont les Koinobori, qui signifie banderole de carpe. Le Koinobori seraient à l’origine d’une légende chinoise qui raconte que lorsque les carpes du fleuve jaune  remontaient le fleuve et s’envolaient, elles se transformaient en dragon. Cette légende représente donc aussi la force et la persévérance des carpes à remonter les cascades.

DSC_1935青空・新緑に泳ぐ鯉のぼり 日野市倉沢で 2016.05 (1)

D’ailleurs, celles-ci désignent notamment le passage du petit garçon à l’homme et la virilité. Tout ceci nous laisse imaginer pourquoi on accroche des Koinobori lors de Kodomo no hi.

La disposition des banderoles est très importante. En effet, la première et la plus large appelée magoi représente le père. La deuxième et généralement rouge, higoi représentait avant le fils aîné mais aujourd’hui plus généralement la mère.Enfin, on ajoute d’autres carpes en fonction du nombre d’enfants.

DSC_0901大空に鯉のぼり泳ぐ 多摩市で 2016.04 (2)

Ces jolies banderoles ont donc plusieurs significations mais l’idée principale qui s’en dégage est la force des liens qu’a une famille tout au long d’une vie !

Merci à Shozo-san d’avoir envoyé ces photos.

La fête d’Oumé racontée par Shozo-san

La fête d’Oumé racontée par Shozo-san

Aujourd’hui, nous avons eu l’occasion de parler directement avec Shozo-san.
Notamment nous avons discuté des fêtes traditionnelles dans nos pays respectifs.
Il a eu la gentillesse de partager la fête d’Oumé.
La ville d’Oumé (s’écrit aussi Ome ou Oume) compte plus de 140 000 habitants – comme Aix –
dont le nom veut dire abricot.
Elle se situe dans la préfecture de Tokyo dans la région du Kanto.

Bonjour.

Je vous envoie quelques photos de la fête d’Oumé que j’ai prises le 3 mai cette année.
Au Japon, il y a des fêtes partout !

La ville d’Oumé est située à environ 30km au sud de Hinoshi où nous habitons. Ma femme est née dans cette ville et sa sœur aînée y habite encore avec sa famille. Alors ma femme et moi, nous y allons voir cette grande fête annuelle. Elle a lieu le 3 mai.

Ce jour-là, douze grands chars que tirent beaucoup de gens vont et viennent dans l’avenue d’Oumé toute la journée. C’est magnifique !

Sur toutes les scènes des chars, des jeunes portent des masques et dansent au son du tambour et de la flûte.
Je vous envoie quelques photos avec cet e-mail. J’en enverrai d’autres dans un autre e-mail.

Bonne journée.
Je m’appelle 山本 彰三 en japonais.

-Shozo Yamamoto-


Bonjour.

Je vous envoie d’autres photos de la fête d’Oumé avec cet e-mail.

Ma nièce y a participé comme < 手古舞>(てこまい)en japonais. Elle a défilé toute la journée.
Elle devait être fatiguée !

Bonne journée.

Voici où se situe la ville :

Voici quelques clichés de la fête:

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Tomita Takarako en concert

Tomita Takarako en concert

Le dimanche 26 juin à 19h, la chanteuse Tomita Takarako se produit,
accompagnée du guitariste Nico’s, au théâtre du Ruban Vert (parking Pasteur) à Aix.
A ne surtout pas manquer !

Invitée pour chanter à la fête de la musique de Paris, Tomita Takarako fera le voyage vers la France sans hésitation.
Elle adore notre pays, notre culture  !
Chanteuse célèbre au Japon, pour sa spécialité de chanter en français,cette fois-ci,
elle fera l’inverse puisqu’elle chantera en japonais nos célèbres chansons françaises : de Piaf à Brel en passant par Ferré…
Ensuite, elle va nous initier aux chansons japonaises qui nous permettront aussi de voyager au pays du Soleil levant !

Ne manquez pas cette belle occasion pour témoigner que la France et le Japon sont des amis sincères depuis de nombreuses décennies
sous l’égide de notre Association Culturelle Franco Japonaise d’Aix et du Consulat général du Japon de Marseille !

Tarif: 12 €.
Les réservations par mail et par téléphone ont bien commencé !

e5528fc9-6410-4f53-8551-2e09519b9056

Concert de Koto

Concert de Koto

L’artiste japonaise de koto Naoko Asakawa accompagnée par la violoniste Catherine Arquez
nous font l’honneur de se produire au théâtre du Ruban Vert à Aix (parking Pasteur)
le 19 mai à 20h.

Ce concert est destiné à financer le projet d’accueillir quelques enfants de Fukushima touchés
par la catastrophe nucléaire de 2011.

Tarifs :

Adulte : 15€.
Enfant  : 8€.
Membre de l’AFJ : 12€.

RÉSERVATION CONSEILLÉE :
Tél. 06 60 12 31 89

img007

img008

img009

Club Ciné-littéraire : Le premier thème a été décidé !

Club Ciné-littéraire : Le premier thème a été décidé !

Ça y est ! Un mois avant sa première séance, le premier thème du Club Ciné-littéraire a été annoncé aujourd’hui : Un Français au Japon.

La première séance aura lieu le 30 mai 2016 à 19h au théâtre du Ruban Vert à Aix.

Si vous souhaitez participer, avoir plus d’informations ou connaître les différentes dates vous pouvez consulter la rubrique Stages ou contacter Marion Trigance ou l’association.

 

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message

Hanami 2016

Hanami 2016

Cette année, l’AFJ a organisé Hanami, la fête du printemps. Il a eu lieu le 30 avril au parc St Mitre à Aix. Malgré une météo difficile pour une fin de mois d’avril, la journée a été un succès et a ramené un bon nombre de visiteurs.

Le matin, l’équipe a décoré les lieux avec des guirlandes et des branches de fleurs de sakura en papier de soie. C’était très joli !

DSCF5138

Des ateliers ont été mis en place: origami dirigé par Claude Martin, calligraphie par Makiko Matalon, mais aussi un stand de jeux tenu par Michael Greiner, tous des membres très actifs de l’association.

Avant de manger, nous avons fait une minute de silence pour les victimes et leurs familles du tremblement de terre de Kumamoto. Le pique-nique a été un grand moment de partage et tout le monde s’est régalé !

A cause de la mauvaise météo qui s’annonçait pluvieuse, nous avons dû déménager à la Galerie du Ruban Vert où Makiko assistée par Brigitte Charrac nous ont fait une superbe cérémonie du thé !

Cette journée fut un super moment où tout le monde s’est bien amusé.

Nous espérons vous revoir l’année prochaine !!

DSCF5191

Brigitte partage son voyage de printemps

Brigitte partage son voyage de printemps

Brigitte, membre de l’AFJ mais aussi responsable du pôle voyage avec Valérie, est allée au Japon la semaine dernière. Elle a accepté de partager son court voyage (une semaine) et aussi de donner son avis sur certains lieux qu’elle a pu visiter.

Elle est d’abord allée à Kyoto où elle a pu voir les cerisiers en fleurs puis le Temple Fushimi Inari dans la banlieu de Kyoto.

Fushimi Inari Shrine
Fushimi Inari Shrine

Ensuite, elle s’est rendue sur l’île de Miyajima, située en face d’Hiroshima dans la région de Chugoku. Miyajima est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO. L’île est très célèbre pour son festival annuel de théâtre Nô et son Torii dans l’eau à marée haute.

Elle a visité par la suite le site du mémorial de la paix à Hiroshima et sa flamme. Brigitte nous présente la spécialité culinaire de la région: Okonomiyaki Hiroshima Style.


IMG_1798Elle est ensuite allée avec des amis au Mont Koyasan. Il culmine à 867m dans le Kansai. Il comporte plus de 120 temples bouddhistes et certains accueillent des touristes. On les appelle les temples auberges, shukubo. Ils proposent de la cuisine bouddhiste végétarienne : shojin ryori. Depuis 2004, le mont est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO.

 

Brigitte a séjourné dans un temple bouddhiste. Actuellement, cette solution d’hébergement a un tel succès qu’il y avait trop de touristes et cela a perdu son authenticité…
Mais les paysages, les mausolées et les temples restent magnifiques et un régal pour les yeux !

IMG_1797

Voici le Danjo Garan avec sa pagode rouge (Kopon Daito).

IMG_1795

Voici Okuno-in ! Un cimetière illuminé par la lueur de 20 000 lanternes.

IMG_1793

Le temple Kongoku-Ji et son jardin sec Banryu Tei.
Tout simplement « magnifique » nous confie Brigitte !

IMG_1791

Voici l’entrée du temple auberge dans lequel Brigitte a séjourné.

IMG_1794

Kongobu-Ji. Un lieu où l’on procède à la méditation bouddhiste Ajikan.

Un grand merci à Brigitte pour son superbe partage !

Un tremblement de terre touche le Japon

Un tremblement de terre touche le Japon

les-secousses-ont-ete-tres-fortes-selon-les-medias-locaux_3735204_800x533pJeudi (14 avril 2016) soir dans le Sud Ouest du Japon, plusieurs tremblements de terre de magnitude 6.4 et 5.7 ont touché la préfecture de Kumamoto. La ville de Kumamoto est jumelée à Aix-en-Provence. La zone compte plusieurs réacteurs nucléaires, indemnes selon les opérateurs. Le tremblement de terre est survenu à 21h26 (heure japonaise) puis d’autres quelques instants après et d’autres plus tard dans la nuit atteignant une magnitude de 4.8.

Selon les médias locaux les secousses ont été très fortes à certains endroits et qu’elles on été égales voire supérieures au séisme de mars 2011 qui avait touché la centrale de Fukushima.

Plusieurs maisons ont été détruites, le trafic ferroviaire est interrompu et des usines ont cessé leur activité pour le moment. Le gouvernement a créé une cellule de crise. Les habitants ont pu se réfugier dans des centres d’accueil ouverts dans des bâtiments publics. Ils ont été avertis et sont tenus informés avant, pendant et après les secousses grâce à des applications smartphones. D’ailleurs ils sont tenus de rester loin des bâtiments endommagés pour des soucis de sécurité. En effet, des secousses peuvent encore avoir lieu.

Nous avons pris contact immédiatement avec la famille Kano qui réside à Kumamoto ainsi que tous les amis de notre association. Elle nous remercie de l’attention que l’on porte sur les populations sinistrées et nos actions.

 

Une minute de silence a été faite le samedi 30 avril
à 12h30 au parc St Mitre à Aix, jumelée à Kumamoto,
pour les victimes et leurs familles.

Nous tenons à exprimer notre plus grand soutien
aux populations sinistrées.

 

Sources:

Le Monde
Sud Ouest